In the present turmoil, what can we do better than visit a most interesting, if small, exhibition, admire his late paintings, and learn all there is to learn about the mystery of his (psychiatric) disease, his suicide and the famous ear he cut off… And, of course, there are his canvases and drawings. Admirable, as always. In the Van Gogh Museum in Amsterdam.

Read my French blog about it, at Vu du Nord (Le Monde):

Quelle était exactement la nature de la mystérieuse maladie de Van Gogh? Était-il épileptique? Bipolaire? Schizophrène? Neurosyphilitique? Ou simplement alcoolique (ça, il l’était certainement). Tous les diagnostics ont été lâchés, et continuent de l’être. En fait, plus d’un siècle après son suicide, on ne le sait toujours pas. Mais une belle petite exposition fort intéressant nous montre tous les faits connus, et met tous les éléments bout à bout. Y compris ceux concernant la fameuse oreille coupée, dont le mystère (Van Gogh l’avait-il coupée entièrement ou juste un bout?) est enfin éclairci, grâce au dessin retrrouvé de son médecin traitant de l’époque. Et il y a – à côté de bien d’autres oeuvres des dernières années de Van Gogh – le portrait de ce médecin, qu’il n’aimait pas et qu’il a vendu après la mort de son ami – et qui, à présent, nous est revenu du Musée Pouchkine de Moscou. A voir au Musée Van Gogh d’Amsterdam.

Source: La folie de Vincent

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s