Source: Le déluge – et après? | Vu du Nord

There are so many interesting exhibitions going on or about to open in The Netherllands. Several in The Hague, among others in the small and pretty museum (a real shrine) dedicated to the Mesdag Collection (Mesdag & Japan – more about that later). Not very far from there, the Gemeentemuseum, has Jean Brusselmans‘ work on show. Outside his home country, Belgium, he is not very well know, and that is a pity.

 

But today, I want to talk to you about a small show in a small museum in Amsterdam: it’s all about the Deluge – we all know the story of The  Flood as it is told in the Torah, the Bible, or the Coran. But it is a legend familiar to many civilisations, all around the world. And it’s not only a legend. Think of the tsunami, or other cataclysms, whether they take the shape of water, fire or earth, natural or man-made (bombs, nuclear disasters)… The Museum of the Bible asked nine artists, mainly photographers, to express their idea of “deluge”. And the result is worth a visit.

(Read on in French, by scrolling down. The complete text is on my blog Vu du Nord)

Cigdem Yuksel – Arthur

« Après moi le déluge. » Tout le monde connaît cette citation ‑ ou prétendue telle ‑ de Louis XIV. Le déluge ? Noé et son Arche, les couples d’animaux sauvés, et Dieu Lui-même fermant les portes du navire pour que ses occupants soient en sécurité, voilà une des histoires les plus connues de l’Ancien Testament ‑ même par ceux qui ne sont ni pratiquants ni croyants. Les tableaux représentant l’Arche de Noé sont innombrables.

Ilvy Nikioktjien

Mais le Déluge ne se retrouve pas que dans la Bible ou dans la Torah. Partout dans le monde, on connaît des images et des légendes similaires, d’une inondation monstre qui a tout emporté, quelles que soient les causes de la colère des dieux ou de Dieu, et quels que soient les méfaits de l’humanité punie ainsi.

Ingemar Jorijn Mulder

C’est justement parce que c’est une histoire universelle que le Musée de la Bible d’Amsterdam l’a choisie comme thème à illustrer par neuf artistes jeunes. (Je vous ai déjà dit tout le bien que je pensais de ce joli petit musée, dans un très bel hôtel particulier.)  Le déluge vu par des yeux d’aujourd’hui. Qu’on le prenne au sens propre : une inondation détruisant quasiment tout sur son passage, ou bien comme son successeur ‑ « la prochaine fois, le feu », comme dans les tableaux de Monique Eller ‑ , ou encore comme une autre forme de cataclysme, réelle ou imaginaire, naturel ou fait par les hommes, une catastrophe nucléaire (pas complètement imaginaire…), un tremblement de terre, une tsunami, une guerre… que sais-je encore. Pour leur servir d’inspiration, sept conteurs ‑ aux religions variées ‑ leur ont conté leur version de ce qu’aurait été le déluge, ou ce qu’il pourrait être dans un futur indéterminé.

….. Continued……

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s